Nouveau Étrangers à ce monde - éditions Nawa Agrandir l'image

Étrangers à ce monde - éditions Nawa

éditions Nawa

Nouveau produit

Ce livre est une compilation de trois textes écrits par des théologiens musulmans du Moyen-âge où ils développent tous l’idée d’ “étrangeté” en Islam. La notion d’étrangeté de la foi est un élément majeur de la spiritualité musulmane qui décrit le dévot comme étranger au monde matériel auquel il préfère l’au-delà et étranger au monde social où son degré spirituel l’éloigne de ses contemporains.

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

6,50 € TTC

Fiche technique

Auteur Ibn Rajab, Ibn Qayyim, ash-Shatibi
Nombre de pages : 106
Format : 14,8 x 21 cm
Type de couverture : souple
ISBN : 978-2-919734-27-6

En savoir plus

De nombreux hadiths décrivent les croyants et l’Islam comme étranges ou étrangers, notamment le hadith rapporté par Al-Bukhârî, selon le témoignage d’Ibn ‘Umar : “Sois dans cette vie comme un étranger ou un vagabond” ou celui rapporté par Muslim, selon Abû Hurayra : “L’Islam est apparu étrange et reviendra étrange comme il est apparu…” Cette répétition à inspiré les théologiens depuis les temps les plus anciens. Nous avons donc voulu réunir les textes que trois grands théologiens anciens ont consacré à ce sujet : Ibn Rajab al-Hanbalî, Ibn Qayyim al-Jawzya et Ash-Shâtibî.

Tous ces livres, passés et présents, permettent de comprendre la sagesse que renferme le titre d’ “étranger” que le Prophète (sws) a donné au croyant sincère. Le croyant est non seulement étranger au monde éphémère car il se tourne vers son Créateur, mais il est aussi étranger aux hommes qui le tiennent dans le mépris et l’incompréhension.

Avis

Donnez votre avis

Étrangers à ce monde - éditions Nawa

Étrangers à ce monde - éditions Nawa

Ce livre est une compilation de trois textes écrits par des théologiens musulmans du Moyen-âge où ils développent tous l’idée d’ “étrangeté” en Islam. La notion d’étrangeté de la foi est un élément majeur de la spiritualité musulmane qui décrit le dévot comme étranger au monde matériel auquel il préfère l’au-delà et étranger au monde social où son degré spirituel l’éloigne de ses contemporains.